Pour suivre nos publications, abonnez vous

mercredi 4 mars 2015

Photographe à ses heures.

Plus belle sera la chute - La B.O. - CréaT
Tous Droits réservés R. Ufarte
Romain Ufarte est attiré par des lieux où foisonnent le silence et l'abandon qu'il capture sous son objectif et toujours en noir et blanc.

Ses prises de vue perdues au milieu de friches où il n'y a pas âme qui vive, d'endroits désertés par toute activité, sont empreintes d'une certaine poésie avec un éclairage plutôt tamisé, adoucissant le sentiment de solitude.

Cependant après avoir vu "Plus belle sera la chute", Romain présente une photo montrant une femme en escarpins, cadrée sans sa tête c'est-à-dire de son buste à ses pieds et dont les jambes occupent une grande partie du cadre. Cette inconnue en tenue chic avec son sac Chanel, a sa jambe droite posée sur une grille, cela renvoie tout de suite à Jennifer, l'héroïne du film, interprétée par Nathalie Mann, marchant lentement sur un échafaudage, dans sa robe de cocktail rose poudrée, sur les mots "L'aiguille et la robe anguille qui l'englobent Un joli conte....", paroles d'Espérance Pham Thai Lan calées sur la musique de Nathan Symes.
Quant aux autres photos de Romain, elles enferment chacune un élément du film qu'il faut savoir distinguer. Juxtaposées les unes aux autres,  toute cette série dévoile avec subtilité l'interprétation de Romain sur le film. C'est Streetbook qui lui a permis d'être un des exposants à l'avant-première du premier court métrage produit par LA B.O. et CréaT.

Tous droits réservés R. Ufarte


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire