Pour suivre nos publications, abonnez vous

mardi 24 février 2015

Mirage, le street art est sur la toile.

Jerry KAN, La B.O.
Jerry Kan
A l'exposition lors de l'avant-première de "Plus belle sera la chute" le 6 février 2015, le travail de Mirage a été exposé à gauche de la salle. 
L'oeuvre qu'il a faite après avoir visionné le film, représente Icare en train de tomber dans un abîme sans fond, soit vers les ténèbres soit vers la lumière, illustrant la chute, mot inclus dans le titre du court métrage. L'oeil suit Icare : on vole dans l'espace entre des nuances de verts mais aussi on navigue entre des eaux car le personnage mythique est encadré par deux boussoles, outils de navigation utilisés comme une référence à un jeu de mots entre les deux personnages principaux du film. 

Mirage n'hésite pas à montrer un autre tableau plus terre à terre et dans des tons très proches, qui représente deux boxeurs, l'un attaquant son adversaire en position défensive. Les deux athlètes portent des gants de boxe aux couleurs orange et vert pâle.
Ce choix est-il dû à la joute verbale entre Jennifer et Gérard de "Plus belle sera la chute" ponctuée par un casque militaire sur lequel est écrit "Born to kill" que Mirage a déposé juste à côté ? 

Plus belle sera la chute - La B.O. - CréaT
Tous droits réservés Mirage
Comme pour adoucir cette lutte entre ces deux sportifs, Mirage montre ensuite un tableau très zen avec un Bouddha et une fleur rose. Serait-ce pour passer le message que la fin de "Plus belle sera la chute" est positive ? Pour en avoir le coeur net, il faudrait le lui demander directement.


Mirage a offert en fin de soirée son tableau (celui avec Icare) à Espérance, qui a été vivement touchée par sa générosité. Pour elle, Mirage n'est pas un mirage, il est bel et bien réel, ils se sont tous les deux rencontrés grâce à Streetbook.
Tous droits réservés - Benoît Pin

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire